RENCONTRE ÉLUS A TONNEINS

CONSTRUCTION BOIS & COMMANDE PUBLIQUE : COMMENT INTÉGRER LE BOIS LOCAL ?

Dans le cadre de ses nouvelles journées « Rencontres Élus », le CODEFA et l’Union Régionale des Collectivités Forestières de Nouvelle-Aquitaine (URCOFOR), partenaire fondateur du CODEFA, ont proposé une demi-journée de visite et d’échanges, le 16 mai dernier à Tonneins dans le Lot-et-Garonne. Pour cette première édition, élus et acteurs de la filière du département ont été invités à échanger autour du matériau bois, de ses usages et des leviers pour intégrer les entreprises et les bois locaux dans la commande publique.

Valoriser toute une filière locale

Employer le bois dans la construction offre de multiples possibilités, techniques et esthétiques, tout en répondant aux défis environnementaux. Utiliser la ressource locale, c’est participer au développement de la filière forêt bois locale, au soutien de l’économie et des emplois locaux et donc au dynamisme de nos territoires. La réussite de ces objectifs passe nécessairement par l’engagement de nos élus dans des politiques environnementales de valorisation de la ressource forestière. Ainsi, dans le cadre de leurs actions d’information et de communication, le CODEFA et l’URCOFOR Nouvelle-Aquitaine ont invité les élus et les professionnels de la filière forêt bois et de la construction à échanger et à comprendre les leviers mis à leur disposition pour « concevoir local ».

Accompagner tout au long du projet 

L’URCOFOR Nouvelle-Aquitaine et le CODEFA proposent un accompagnement complémentaire pour tous les porteurs de projets. À toutes les étapes du projet, ils sont à la disposition des élus et des collectivités pour répondre aux interrogations sur le matériau bois, les produits et les solutions techniques. Il s’agira également d’aider dans l’application du Code des Marchés publics ainsi que dans la rédaction des différents documents pour recourir au bois ainsi qu’aux entreprises locales (consultation, CCTP, …). Enfin, ils accompagnent chaque acteur dans la valorisation de sa démarche pour qu’à son tour le projet contribue au développement de la filière et du territoire. Même si l’accompagnement proposé peut intervenir à différentes étapes du projet, il est primordial de solliciter ces structures le plus en amont possible. En effet, un projet bois réussi passe souvent par une phase importante de co-conception entre les différents acteurs de l’acte de construire. De plus, cela permet d’employer le bois où il est le plus pertinent suivant la typologie de l’ouvrage et les attentes et besoins du maître d’ouvrage.

« Pour développer la filière, nous préférons arriver à 100% de projets intégrant du bois plutôt qu’un seul projet 100% bois »

Découvrez un accompagnement à chaque étape de votre projet : AccompagnementProjet_CODEFA/URCOFOR (139 Ko)

Démonstration par l’exemple : l’I.M.E. SOLINCITÉ de Tonneins

Dans une parcelle en plein cœur de la commune de Tonneins, l’Institut Médico-Éducatif (I.M.E.) de l’association Solincité, maître d’ouvrage, est une école pour des « enfants différents » qui s’implante de plain-pied dans un jardin ouvert sur la ville. Le projet de 480 m², garant d’une sensation de protection, s’articule autour d’un patio central comme lieu de convivialité.

Le cahier des charges visait la conception d’un bâtiment éco-responsable, sobre et ouvert, d’entretien facile, performant thermiquement et utilisant des structures recyclables. Sur une dalle béton, le projet conçu par André Nowak, architecte (47), consiste en une structure verticale poteaux poutres en bois fermée par des murs ossature et une charpente bois lamellé-collé. Tous ces éléments porteurs sont en douglas local. Depuis l’extérieur, les différents revêtements permettent des séquences entre bardage bois, zinc et parties vitrées. Les façades isolent ainsi le lieu soit par des filtres colorés sur les parties vitrées soit par des panneaux perforés. Des lames de douglas, sans traitement, présentes également en sous-face des avancées de toiture, donnent un rythme aux passages couverts ainsi créés. Ce rythme est repris à l’intérieur par des lames en peuplier laissées brutes. Un plancher chauffant sur pompe à chaleur est le seul moyen de chauffage nécessaire.

La réalisation de l’IME a été confiée à l’entreprise Serge Goacolou, entreprise artisanale située à Casteljaloux (47) depuis 38 ans. Cette entreprise de charpentes traditionnelle et industrielle, labellisée EPV (seule entreprise du territoire labellisée EPV en Lot-et-Garonne – Entreprises du Patrimoine Vivant), certifiée QUALIBAT et titulaire du Label RGE, emploie 17 personnes réparties entre un atelier de 2050 m², le chantier et son bureau d’études interne.

Retrouvez l’intégralité du communiqué CODEFA1-2018-Rencontres-Elus-Tonneins (433 Ko)

We use cookies to deliver you the best experience. By browsing our website you agree to our use of cookies. Learn More