PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES DES PRODUITS BOIS

Réunion d’information « Affichage des performances environnementales des produits bois »

Le 26 Avril, à la Mairie de Pissos, le CODEFA – Comité de Développement Forêt Bois Aquitaine et la FIBNA – Fédération des Industries du Bois de Nouvelle-Aquitaine ont convier les professionnels de la filière bois construction locale à une journée d’information sur les évolutions réglementaires et normatives, en particulier sur l’aspect Performance Environnementale du Bâtiment.

En préambule de la matinée, le CODEFA a rappelé que cette réunion d’information s’inscrit dans un programme d’actions commun et coordonné à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine entre les structures interprofessionnelles de la filière forêt bois. Ainsi, ce sont 4 réunions d’information qui ont été organisée à l’échelle de la région pour informer les professionnels aux futurs enjeux environnementaux dans le secteur du bâtiment.

La Performance Environnementale du Bâtiment

Jusqu’à aujourd’hui le cadre règlementaire (RT 2005 puis RT 2012) ainsi que les différents labels existants (Bâtiment basse consommation, HQE, Bâtiment Bas Carbone, …) découplaient les performances thermiques des performances environnementales. Depuis le début de l’année 2017, le référentiel E+C- est expérimenté afin d’augmenter les performances énergétiques (E+) et de réduire l’empreinte carbone (C-) dans les projets de construction.
La mesure des impacts environnementaux et de l’empreinte carbone se fait par la méthode de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV). Cette méthode prend en compte les différentes étapes du projet depuis la production des éléments, la construction du bâtiment et son utilisation jusqu’à la fin de vie de celui-ci. La réalisation d’ACV repose sur des données qui sont collectées à travers des Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaire FDES pour les composants constructifs et d’Inventaires de Cycle de Vie ICV pour tout produit, matériau et procédé.


Retrouvez le support de présentation du cabinet Esteana : Esteana_PresentationCODEFA26.04.2019.pdf (4,59 Mo)

Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire FDES

Les FDES découlent de différentes étapes de réalisation comprenant une collecte d’informations et de données -déjà existantes (FDES, ACV, rapports, documents techniques, …) et auprès du déclarant – d’une analyse et de l’élaboration du modèle d’ACV puis d’une vérification par une tierce-partie.
Il existe trois niveaux ou type de FDES :
_ les FDES collectives (issues d’une mutualisation des données par plusieurs fabricants pour un produit ou type de produit donné)
_ les FDES paramétrées (créées à partir de données de FDES collectives mais dont certains paramètres sont adaptés au déclarant via le configurateur De.bois)
_ Les FDES individuelles (réalisées par un fabricant pour un produit ou type de produit)
En l’absence de FDES, certains indicateurs sont donnés par défaut à travers des MDEGD. D’une manière générale, les valeurs renseignées dans les MDEGD sont environ 30% plus pénalisantes que la valeur calculée à travers une FDES collective.
Les FDES réalisés sont ensuite référencées dans la base Inies (www.inies.fr). Cette base de données compte actuellement près de 1200 FDES et 560 valeurs par défaut. Parmi les FDES, on compte 39 FDES collectives et 23 FDES individuelles pour des composants bois.

Les FDES Bois Français

Depuis 2018, la FNB – Fédération Nationale du Bois travaille à l’élaboration de FDES collectives en bois français. Après une première phase de collecte de données auprès 39 sites de production en France, dont 8 en Nouvelle-Aquitaine, et de réalisation d’Inventaire de Cycle de Vie « sciages », la FNB souhaite à présent élaborer des FDES suivant différentes familles de produits. Ainsi, les première FDES en bois français devraient concerner des produits de Bardage, Platelage et de Structure/Charpente.
Marlène MIVIELLE remercie tout d’abord les scieurs qui ont acceptés de faire remonter les premières données. Elle précise ensuite que, pour que ce travail sur les FDES soit le plus précis possible, la FNB a besoin d’informations concernant la mise en œuvre de ces produits et invitent tout acteur de la filière réalisant la pose de ce type de produit (bardage, platelage, élément de structure et de charpente) en bois français à participer à cette action pour que les FDES collectives puissent être publiées fin 2019.

Retrouvez le support de présentation de la FNB : FNB_PresentationActions26.04.2019.pdf ( 389 Ko)

Communication et stratégie des autres filières

Les différentes filières de la construction, vis-à-vis de la performance environnementale du bâtiment, adoptent des stratégies qui s’articulent autour des trois volets : Fourniture des données, Mise en place d’actions (techniques, normatives, de concertation, …) et Communication.
Au niveau de la filière du béton, les produits sont couverts par des FDES ou DEP (Déclaration Environnementale Produit) collectives ou configurées dans un esprit de filière. Pour faire valoir des atouts environnementaux à leurs produits, la filière béton a adopté des stratégies de valorisation de « déchets » comme source d’énergie ou comme composant de certains produits (ex : cendres ou laitiers). Les fabricants proposent également des compositions différentes suivant la future disposition du béton dans l’ouvrage. Enfin, la filière souhaite valoriser le phénomène de carbonatation, une captation superficielle de carbone par le béton pendant la durée de vie du bâtiment.
Pour la filière acier, les produits destinés à la construction sont couverts par des FDES collectives. La filière tend à développer 3 axes pour valoriser la performance environnementale de ses produits : Amélioration des processus, notamment en généralisant le recyclage ; Eco-conception des produits pour limiter l’emploi de matière ; Utilisation et valorisation des co-produits (ex : gaz sidérurgiques)

Une action collective en Nouvelle-Aquitaine

Avec l’expérimentation E+C- et la préparation de la future règlementation environnementale, la prise en compte de l’empreinte carbone des bâtiments va se renforcer. Parce que le matériau bois, de par ses qualités intrinsèques et par la transformation qui est faite par les acteurs du territoire, doit sortir son épingle du jeu et ainsi se développer dans le secteur de la construction, les structures interprofessionnelles de la Nouvelle-Aquitaine souhaitent accompagner les acteurs locaux dans cette transition.
Le CODEFA présente ainsi le projet d’action collective qui pourrait être menée à l’échelle de la région. Cette action a pour but d’accompagner les fabricants de produits et composants bois vers un diagnostic puis un parcours de réalisation de FDES.
Le diagnostic a pour but d’orienter l’entreprise vers le parcours le plus adapté pour valoriser les performances environnementales de son/ses produit(s) ; les trois parcours correspondant à la réalisation de FDES collective, configurée (via l’outil De.Bois) ou individuelle.


* Afin de mettre en place un dispositif d’accompagnement permettant d’aider financièrement les entreprises dans l’affichage des performances environnementales de leurs produits, nous avons besoin de présenter à la région une première estimation du nombre de fabricants intéressé. Si tel est votre cas, nous vous remercions de bien vouloir compléter et nous renvoyer le document de Marque d’Intérêt disponible via le lien suivant.

Retrouvez le support de présentation du CODEFA : CODEFA_ActionCoFDES26.04.2019.pdf (275 Ko)

We use cookies to deliver you the best experience. By browsing our website you agree to our use of cookies. Learn More